Biographie

D’abord conteuse, mais aussi éducatrice en environnement, auteure, musicienne et bisouneuse de marionnettes, Ariane Labonté offre ses histoires depuis plus de dix ans. Elle porte ses mots auprès des adultes, ainsi qu’auprès des jeunes du primaire et du secondaire. Elle offre également des ateliers de conte dans le cadre du programme La culture à l’école.

Ariane s’est produit dans de nombreux festivals de contes (Le Festival Interculturel du Conte du Québec (2015-2013-2011),  Le Festival des Contes Maltés (2016-2014-2013), Les Festivals Jos Violon et Québec en toutes lettres (2011)  le Festival du conte environnemental (2009), etc.)     

Elle a offert ses spectacles de contes, incluant parfois slam, musique et théâtre de marionnettes sur des scènes notoires telles La Place des Arts (2011 et 2014), Le Lion d’Or (2012), Les FrancoFolies de Montréal (2011), Les dimanches du conte (1999-2009-2010-2012-2015 et bientôt 2016), Mémoire et Racines (2010 et 2013),  ainsi que dans plusieurs Maisons de la culture: Beloeil (2011 et 2015), Côte des Neiges (2012), Lachine (2014) et sur bien d’autres scène aussi.

Elle affectionne particulièrement les expériences scéniques dans des endroits non traditionnellement réservés au conte (vergers, boisés, ex.: Montagne Saint-Hilaire, Parc du Mont Royal, Parc de la Mauricie, etc). Elle y explore des propositions artistiques éclatées, dans lesquelles les genres s’hybrident. Marionnettes, musique, théâtre d’ombre s’allient parfois à la recherche langagière et à l’engagement social, toujours au cœur de sa démarche artistique.

Bachelière en création littéraire, détentrice d’un DEC en guitare classique,  d’un certificat en écologie, Ariane a aussi enrichi sa formation artistique par des cours universitaires en musique, en danse, et en théâtre. Elle termine bientôt un diplôme de deuxième cycle en théâtre de marionnette contemporain.

Elle a eu la chance de perfectionner son travail de conteuse auprès de Michel Faubert, Mike Burn, Stéphanie Bénéteau et Nadine Walsh.

En 2015, son travail a été reconnu et appuyé par le Secrétariat à la politique linguistique du Québec pour la diffusion de La lampée de Baladins. Elle a bénéficié d’une bourse du Conseil des Arts et des Lettres du Québec en 2012 pour la création de La lampée de Baladins. Cette même année elle s’est vu octroyer le premier prix lors du concours de conteurs de Bois-des-Filions. En 2010 l’aide du Conseil Montérégien de la Culture et des Communications lui a permis de peaufiner le rendu scénique du conte musical Cont’Certo. En 2006, le Conseil des Arts du Canada lui octroyait une bourse pour la création du spectacle de Contes est-ce ta terre? (renommé aujourd’hui La fileuse de temps et autres contes fil’osophiques). Elle est membre du Regroupement du conte au Québec.

Son langage en gage d’engagement, Ariane vous fera lever de terre, si vous suivez sa plume… Pour recréer le monde, tout en se récréant.